Notre appel.


Nous sommes des citoyens de La Ciotat,
engagés dans des luttes pour la justice sociale, pour une retraite et des salaires décents, pour les services publics, pour la démocratie, pour le climat... dans divers mouvements politiques, associatifs, de Gilets Jaunes, syndicaux, féministes, humanistes, écologiques, antiracistes, anticapitalistes, rebelles, insoumis...

Nous décidons d’intervenir dans le débat des municipales de 2020, en défendant un principe démocratique : porter la parole de ceux qui ne l’ont jamais...

– Notre ambition est d’aider la population à exprimer ses revendications et sa colère de voir tant de richesses accumulées par une extrême minorité (comme ces super-yachts sur le Chantier Naval) pendant que certaines familles d’une extrême pauvreté n’arrivent plus à joindre les deux bouts, à payer leurs factures d’eau, d’électricité…
– Notre ambition est de soutenir les Ciotadennes et Ciotadens qui n’en peuvent plus de la politique qui est menée aussi bien au niveau national qu’au niveau local.

À part les étiquettes qui changent, les politiques locales et nationales sont de même nature :
- explosion de la richesse pour une minorité, austérité pour tous les autres !
- des privatisations au niveau national : Française des Jeux, Aéroports de Paris, barrages hydroélectriques... et à La Ciotat : privatisation des parkings, de l’espace public et privatisation « de fait » du Chantier Naval concédé pour 35 ans à un chantier étranger...

Quand tout sera privé,
on sera privé de tout.


– Nous voulons une ville solidaire
qui refuse d'opposer des malheureux à d'autres malheureux.

– Nous voulons une ville qui s’attaque aux injustices sociales et fiscales.

– Nous voulons une ville qui écoute et prenne en compte l’avis de ses habitants en toute transparence.

– Nous voulons une politique locale qui contribue à la transition écologique, qui s'engage de manière résolue contre la dégradation de la ville et de ses abords par une lutte sévère contre l'envahissement du béton, l'abattage des arbres, la pollution récurrente des plages, la destruction des fonds marins de la baie...

L’urgence est là, à nos portes.


Nous soutenons la constitution d’une liste citoyenne sur la base de la défense de ces valeurs et du bien commun.

Nous suivre


Logo de La Ciotat en Commun avec trois oiseaux (jaune, rouge et bleu) et un porte-voix